retourConférences
Le vendredi 17 mars à 19h. S'inspirer du cerveau pour calculer, les architectures neuromorphiques. Pierre Boulet , Professeur Univerrsité de Lille Le cerveau humain est une formidable machine à traiter l'information capable d'apprentissage, de créativité, et d'une excellente efficacité énergétique. Les microprocesseurs sont beaucoup plus rapides que le cerveau mais extrêmement rigides et relativement gourmandes en énergie. Pouvons-nous nous inspirer des réseaux de neurones biologiques qui constituent notre cerveau pour concevoir des circuits électroniques qui donnent les qualités du cerveau à l'ordinateur : apprentissage, créativité, efficacité énergétique ? C'est ce dont nous discuterons en montrant l'état des recherches sur cette question et les grands défis qu'il nous reste à explorer.
Le jeudi 16 mars à 19h Nature et Bio-inspiration à l’échelle nanométrique. Serge Berthier, Professeur Université Paris Diderot Notre planète souffre ! Depuis la fin de l’âge de pierre, Homo sapiens a adopté une stratégie unique au monde, et qui est à l’origine de son succès : l’utilisation et la transformation des éléments. Stratégie payante dans un monde infini aux ressources inépuisables, mais dont on voit aujourd’hui les limites. L’explosion démographique et l’épuisement à très court terme de nombres d’éléments nous incite à regarder comment ont fait toutes les autres espèces vivantes et à sauvegarder leurs découvertes. Leur évolution est basée sur des principes diamétralement opposés aux nôtres : Economie en éléments chimiques, multi-fonctionnalité, optimisation des déchets…. Mais faire beaucoup avec peu a un prix ; c’est la complexité et le désordre dans les structures, toutes choses que nous maitrisons fort mal. Notre conviction est qu’il y a plus à tirer de la compréhension des forces qui ont conduit à ces structures que de ces structures elles-mêmes. Durant cet exposé, nous dressons un panorama non exhaustif des micros et nano-structures naturelles pour illustrer ces principes généraux. Nous nous intéresserons plus particulièrement ensuite aux structures photoniques développées principalement par les insectes, - un groupe particulièrement dominant dans ce domaine – et nous essayerons de comprendre quelles peuvent être les véritables leçons de la nature. Les cristaux photoniques constituent en effet une gamme de nouveaux matériaux qui va révolutionner notre quotidien. Savoir gérer la lumière, la confiner, la faire tourner, sélectionner des longueurs d’onde…tout cela laisse entrevoir d’extraordinaires développement, en optique bien sur, mais aussi en communication, informatique, énergétique…. Nous finirons par nous intéresser à la reproduction de ces structures en laboratoire ou déjà au niveau industriel, tout ceci illustré, chaque fois que faire se peut par des réalisations bio-inspirées dans de très nombreux domaines. .
A ssociation S cience E t L ivre